Avec moi, c’est tout ou rien. Soit il me faut la gestation d’un rhinocéros (j’ai vérifié) pour sortir un meuble, soit je le fais en quelques heures. C’est le cas pour la table qui suit. Elle aura nécessité 6 h de travail (sans la déco, évidemment, qui n’est pas encore faite ; pour le moment elle est juste sous-couchée). Ca faisait un paquet de temps que j’en rêvais de cette table ! 

 

Jusqu’à présent, j’avais une petite table ronde de 110 cm de diamètre qui nous permettait de manger à 4, voire 6 en se serrant fort les coudes. Impossible, donc, de recevoir de façon confortable. Alors je me suis fâchée (euh, au bout de 10 ans) et je suis partie tête baissée dès mes premières heures de vacances, car je n’y tenais plus. Ben oui, ça m'a pris comme ça ! Je ne voulais rien de compliqué dans les lignes, quelque chose de sobre, passe-partout mais grand !  En raison des dimensions, je n’ai pas utilisé de carton pour le plateau, mais du medium. En revanche, les pieds, eux, sont bel et bien en carton. J’ai malgré tout utilisé la méthode des traverses contre-collées pour le plateau qui fait 6,2 cm d’épaisseur (1 plaque de mdf de 6mm pour le dessus, la même pour le dessous, et des traverses de 5 cm).

 

Et me voilà avec une grande table pour 10 couverts !

 

010_table_brute

 

Elle mesure 2 mètres par 1.05 mètre. Les dimensions ne doivent rien au hasard, j'ai cherché combien mesuraient les tables en fonction du nombre de couverts. Et puis je l'ai voulue volontairement large, pour être à l'aise quand on met un appareil à raclette par exemple. Oui, parce que ça en prend de la place, un appareil à raclette... et les plats de charcuterie qui vont avec aussi !

 

013_table___l_envers

 

Les pieds, eux, sont bien en carton. J'ai scié de très longs mandrins à 75 cm de hauteur (taille standard pour une table). Puis j'ai pris leur empreinte sur l'envers du plateau, et armée d'une scie sauteuse, j'ai découpé leur emplacement. J'ai enfoncé ces pieds dans le plateau et les ai collés à la néoprène. La partie supérieure du plateau repose donc sur les mandrins qui eux sont enfoncés sur toute la profondeur du plateau, soit 5,6 cm. J'ai rebouché tout autour, quand il y avait un peu de jeu.

 

017_dessous_avec_tasseaux 008_tasseau

 

Pour m'assurer que tout ça tienne bien j'ai renforcé l'ensemble avec des tasseaux collés et vissés dans le plateau et dans les pieds. Je peux vous garantir que c'est du costaud, ça ne bouge pas !

 

024_table_sous_couch_e

 

Ensuite, j'ai utilisé limes et rapes à bois pour arrondir les angles et adoucir les arêtes. Et j'ai passé une sous-couche. Il ne reste plus qu'à assurer la déco maintenant. En tout cas, elle a été étrennée samedi soir. Je vous la montre dressée avec 10 couverts :

 

007_avec_le_couvert

 

J'ai pris un réel plaisir à la concevoir. Je suis trop contente, j'ai une table !

 

A très vite avec la déco.

 

 

http://www.facebook.com/cadresetcarton