En ce 1er mai pluvieux, j'ai décidé de faire.... un tourteau au fromage, vous savez, la spécialité du Poitou toute ronde et toute brûlée qui ressemble à ça :

tourteau

Miam, j'adore et les enfants aussi, et puis ce qui est formidable avec ce gâteau, c'est qu'on peut le faire brûler sans que l'on dise que c'est raté, puisque c'est cette croûte noire qui fait sa caractéristique. Encore que j'appartiens à ceux qui l'enlèvent parce qu'elle aime bien s'accrocher à mes amygdales.

Donc, je me suis lancée. J'étais déjà prête la semaine dernière, sauf qu'au moment de sortir les ingrédients, pas de chance, Môssieur s'était enfilé le kg de faisselle. Et pas de faisselle, pas de tourteau !

Aujourd'hui, j'avais tout... sauf assez de sucre en poudre. Pas grave, j'ai pilé du sucre en morceaux.  Mais ça a tout de même été une drôle d'expérience. Préparation : 15 mn qu'ils disaient. J'ai mis 2 h ! Beh oui, parce qu'en fait, j'ai trouvé plusieurs recettes sur le net, mais certaines utilisaient de la farine et d'autres de la fécule.

Va pour la fécule : mais fécule de maïs ou de pomme de terre ? C'est quoi la différence ? Me voilà donc partie chercher la réponse sur internet. Comme leur nom l'indique, maïs et pomme de terre, c'est pas pareil (jusque là, je m'en serais douté)... mais c'est quand même pareil. J'opte donc pour la maïzena. Mais là, j'ai un problème : ma balance électronique est morte il y a 6 mois, et j'ai rien pour peser les ingrédients. Je repars donc sur internet voir quelle capacité de farine contient une cuillère à soupe rase (sachant que 2 doses de farine = 1 dose de fécule). Ouf, je trouve la réponse rapidement. Je redescends en cuisine.

Le broyage du sucre m'a pris un moment, mon mixeur n'a pas aimé. Du lait, il faut du lait. Je vais mélanger le lait au sucre, ça sera plus facile à réduire en poudre. Rhaaa, la poisse, mon bol doseur fuit sérieusement. J'ai plus rien pour mesurer 5 cl de lait. Hop, je remonte pour chercher sur internet. Chouette, je trouve aussi la capacité avec une cuillère à soupe.

Pareil pour la faisselle : rien pour la peser. Bon, au jugé, pas trop difficile, 250 g ça fait 1/4 du pot.

Au bout du compte, j'arrive à faire mon mélange et à trouver un plat assez haut pour contenir l'appareil.

Dsc01734avant_d_enfourner

Hop, j'enfourne.

Dsc01735pendant_la_cuisson

45 mn, pas assez. Re-hop : 10 mn de plus.

Ca y est ! Il est prêt ! Je vous raconte pas la tête des enfants et les yeux qu'ils font : il est E-NOR-ME mon tourteau, et il sent magnifiquement bon. Mais je m'attends au pire alors je me précipite sur mon APN pour immortaliser l'instant, avant qu'il ne soit trop tard. Rhooo, regardez comme il est beau !

Dsc01737tourteau Dsc01738vu_d_en_haut

Bon, ok, un peu éclaté, l'a trop gonflé.

Et puis là, c'est le drame. Je m'y étais préparée, parce que j'ai lu sur divers forums que ça avait tendance à retomber comme un soufflet, mais je ne m'attendais tout de même pas... à ça !

Dsc01742tourteau

Et oui, en à peine 10 mn, ma montgolfière s'est transformée en volcan au cratère profond. Je suis verte. Mais reste encore l'épreuve du démoulage.

Allez, je me lance :

Dsc01744d_moulage

Ta daaaaammmmmmmmm !

Dsc01745d_moul____l_endroit

Opération réussie. Y a plus qu'à déguster maintenant. Je vous dirai ce que ça donne quand on l'aura mangé !

En tout cas, voilà pourquoi je ne fais pas plus souvent de pâtisserie. Je suis plutôt bonne cuisinière, mais bien piètre pâtissière. Dire que je louche sur tous les beaux macarons... même pas la peine de m'y frotter, juste le droit de regarder...

Bye !

doll___la_rose

Véro

Edit de 20 h 50 : Verdict : Ma foi, c'était pas mauvais, c'était même bien bon quoiqu'un peu trop sucré, mais on reconnaissait bien la saveur du commerce sans en avoir la même consistance. Bref, à retenter une fois que j'aurai racheté une balance et un bol doseur !