Pendant que Maxence s'occupait de sa girafe, Eléa et moi nous sommes lancées pour la première fois dans la fimo. Depuis le temps que je vois ces pains de toutes les couleurs dans mon rayon et toutes les merveilles qu'on peut faire avec, je me suis dit que c'était le moment. La puce s'est bien amusée, je l'ai aidée un peu, et le bracelet qui en est sorti a fait une heureuse : ma maman.

Dsc01629atelier_fimo Dsc01686perles_fimo Dsc0169bracelet

Vous pouvez le voir directement au poignet de l'heureuse destinataire, occupée à donner sa première leçon de tricot à sa petite-fille, mais là, c'est pas gagné du tout ! Prochaine tentative lors des grandes vacances à Evian, en août...

Dsc01711apprentissage_tricot

De mon côté, j'ai bidouillé quelques perles. Porte-clés, futur collier ? J'en sais absolument rien. Mais ma mère les aime et a déjà passé commande, alors je vais me pencher plus sérieusement sur les techniques de canes. J'ai déjà investi dans les lames spéciales pour couper la pâte (parce qu'évidemment, le cutter c'est pas gégène - normal, c'est pas fait pour ça non plus) et allez, soyons fou, je vais aussi acheter une machine à pâte (tant qu'à faire, autant s'équiper à fond).

Dsc01710perles_marron

En tout cas, c'est rigolo à faire. Mais avant de poursuivre, j'ai toujours le bureau d'Eléa à terminer...