Je vous ai présenté l'avancée du meuble hier, mais j'ai oublié au passage d'expliquer aux novices comment réaliser des tiroirs. Or, sachant que je fais un pas à pas depuis le début (cf. rubrique "tutos carton" dans la colonne de droite) je poursuis donc avec les explications.

Faire un tiroir, c'est pas bien compliqué. Il y a plusieurs méthodes, je vous livre celle que j'utilise depuis mes débuts et qui me convient très bien.

tiroir

Il suffit de découper une plaque de fond (A) de la largeur (moins 2mm afin de permettre au tiroir de bien coulisser, surtout après kraftage) et de la profondeur de la niche qui recevra le tiroir.

Ensuite, je découpe les 4 côtés du tiroir, en commençant par le fond (B) : même largeur que la plaque découpée précédemment et hauteur de la niche moins 1 cm - correspondant à l'épaisseur de la plaque de fond (0,7 mm) et la marge de sécurité pour une bonne fermeture. Je colle ce premier montant de tiroir à la colle chaude, et je vérifie que l'ensemble rentre bien dans la niche (et je procède de même à chaque étape de construction).

Pour les côtés (C et D), même principe : longueur de la plaque de fond moins 0,7 mm (= épaisseur du carton B) et hauteur de la niche moins 1 cm.

Reste à fermer le tiroir en façade (E) : largeur de la plaque de fond moins 1,4 cm (= épaisseur des cartons C et D).

J'obtiens ainsi un tiroir parfaitement adapté à ma niche. Ensuite, je réalise une vraie façade de tiroir déco. Là, en l'occurence, mes façades sont crénelées comme les châteaux forts. Je viens coller ces façades sur la partie frontale des tiroirs. Pour un bon ajustement des façades, je viens glisser au fond de la niche un petit morceau de carton double-cannelure qui va m'empêcher de fermer à fond le tiroir. Je le laisse dépasser d'1/2 cm environ. Je fais de même pour tous mes tiroirs, et je couche mon meuble sur le dos. Je dispose mes façades pour bien les aligner et je repère leur emplacement définitif au crayon de bois. Quand tout est bon, je colle avec mon pistolet et j'ai enfin mes tiroirs ajustés pile-poil.

C'est à vous maintenant !