Me revoilà avec le 3ème volet d'explications concernant la réalisation du bureau de Maxence. Il s'agit aujourd'hui de vous montrer comment monter une porte avec charnières, et comment faire pour la maintenir fermée.

1/ Dessinez une porte toute simple, ou plus fantaisiste, c'est selon votre goût. La partie qui recevra les charnières devra cependant être droite. Collez deux cartons double-cannelures ensemble, et découpez votre porte.

2/ Une fois la porte découpée, prenez l'emprunte des charnières là où elles vont être posées, c'est-à-dire sur la porte et sur le meuble. Pour la porte du bloc étagères, j'ai décidé de mettre 4 charnières afin d'assurer une excellente fermeture.

3/ Commencez par la porte. Evidez votre carton sur 3 mm de profondeur, c'est-à-dire jusqu'à la pellicule ondulée qui sépare les cannelures.

_vidage_carton___l_endroit_des_charni_res


4/ Dans les trous, collez un morceau de carton bois de 2 mm d'épaisseur (autrement dit, le carton dont on se sert pour les fonds en encadrement. A la place du carton bois, vous pouvez utiliser des petits morceaux de medium ou de contre-plaqué. Mais on les trouve généralement en 3mm d'épaisseur. Avec un carton bois de 2mm + la charnière, on atteint pile-poil les 3 mm d'épaisseur, si bien que la charnière ne "déborde" pas et permet la parfaite fermeture).

collage_carton_bois

5/ Ensuite, plantez vos charnières dans le carton bois.

pose_charni_re

6/ Faites la même chose sur la façade du meuble. Evidez, collez du carton bois dans les trous, plantez vos charnières.

En procédant ainsi, les charnières sont bien plaquées au meuble, il n'y a pas de jour entre la porte et la façade du meuble, et surtout il n'y a pas de flottement à l'ouverture de la porte, car le carton bois est tellement rigide que les clous ne bougent pas d'un poil. En plus, pour être sûr de sûr que ça ne bouge pas dans le temps,emprisonnez les pointes des clous qui ressortent de l'autre côté de la façade dans de la colle chaude (c'est d'ailleurs pour cela que je n'ai pas encore fermé les côté du bloc étagères).

Voici les charnières sur la porte, avant que je ne la visse sur le meuble :

charni_res_sur_la_porte

Une fois posées, vues de l'intérieur :

porte_ouverte_sur_charni_res

Puis porte fermée, sur le côté :

charni_res_vues_de_c_t_


Enfin, mon meuble de face, avec la porte fermée :

avec_la_porte_ferm_e

Pour que la porte reste fermée, je n'ai pas mis d'aimants. J'ai juste fabriqué un loquet, ce qui évitera à mon fiston d'avoir à tirer comme un bourrin sur la porte. La réalisation en est toute simple. J'ai découpé, dans 2 épaisseurs de carton double-cannelures, une forme qui sert de cale et qui épouse la silhouette de la porte. J'ai ensuite dessiné une poignée. J'ai vissé cette poignée sur la cale. J'ai fixé la vis avec une rondelle et un boulon. Il suffit de faire basculer la poignée pour ouvrir ou fermer la porte. Je trouve ça rigolo et simple d'utilisation.

Notre deuxième élément est pour ainsi dire terminé, il ne reste plus qu'à fermer les côtés, le dessus et le dessous, et le tour est joué !

Il reste cependant encore du boulot : les tiroirs et leurs façades ne sont pas faits, et il faut penser aussi au plateau. Je risque de mettre un peu de temps à vous livrer la fin, car je déménage dans 2 mois et que je vais être en plein dans les cartons, mais ça ne sera pas aussi créatif et amusant !

Ca vous laisse le temps de me rattraper, et on finira ensemble !

A très vite

doll_arche_clochettes

Véro