... et à la mienne en particulier !

C'est le fameux jour que l'on attend toutes afin de voir ce que nos chérubins, surtout lorsqu'ils sont en maternelle ou en primaire, nous ont concocté.

Pour ma part, je n'ai pas eu mes cadeaux ce matin, mais hier soir et avant-hier soir. Ben oui...

Vendredi soir, Maxence était dans son bain quand je suis rentrée du travail. Il est sorti à toute vitesse et c'est tout nu et dégoulinant qu'il m'a présenté une pochette surprise. Je lui ai alors dit que c'était pas pour tout de suite, mais il a insisté. Et puis quand il a vu que je ne voulais vraiment pas ouvrir mon cadeau, il s'est mis à pleurer à chaudes larmes en disant qu'une journée de plus c'était beaucoup trop long et qu'il était malheureux ! Que voulez-vous ! Je pouvais pas le laisser dans cet état ! Alors j'ai ouvert mon cadeau.

Koiki niavait à l'intérieur ? Un kitshissime MAGNIFIQUE  dessous de plat en... pinces à linge ! C'est tellement divin de voir la fierté du p'tit bonhomme qui y a mis tout son coeur. Le MAGNIFIQUE dessous de plat a trouvé sa place sur la table de la cuisine, et il faut que je dise qu'il est très beau à chaque fois que je passe devant.

Dis maman, tu te souviens les magnifiques tableaux en coquillettes, lentilles, graines de maïs et haricots blancs ? Les boîtes à bijoux en coquillages ? Que du bonheur !

La puce, elle, a craqué hier soir.

- "Maman, steplé, la moitié de mes copains ont déjà offert leur cadeau.

- Voui, mais toi tu fais partie de ceux qui tiendront jusqu'à demain.

- C'est pas juste pas du juste, Maxence il t'a déjà offert le sien ! Steplé !"

Et là, elle me fout son paquet sous le nez, et comme il était transparent, ben j'ai tout vu. Du coup, autant l'ouvrir !

Fleur en crépla avec en son coeur une photo de ma fille prise par la maîtresse. L'impression est pas top, on dirait qu'elle a les yeux au beurre noir, mais c'est pas grave, j'en collerai une autre à la place.

Et puis sous la fleur, un raphia avec trois mini pinces à linge pour accrocher des bricoles.

C'est pas beau tout ça ?

Imag0347

Je vous aime mes amours.

Dans tout ça, il ne faut tout de même pas oublier les maîtresses (et instituteurs aussi) qui angoissent tous les ans à la même période parce qu'ils ne savent pas quoi faire avec un tout petit budget. Et avec des classes aussi surchargées, pas facile. Alors merci à vous aussi.

doll_arche_clochettes

Véro