Mardi matin, alors que je cartonnais juste après le départ des enfants pour l'école, j'ai entendu plusieurs "paf" quasi simultanés. Pfffff, c'est les oiseaux qui nichent sous le toit qui apprennent à voler, et ils sont pas doués.  5 piafs se sont mangé ma porte de cuisine plutôt que d'aller en direction du jardin. Ils étaient tous par terre. Mais ils se sont renvolés vite fait, sauf un.

V'là donc que ça recommence ! Ben oui, parce que c'est une habitude chez nous, les oiseaux aiment bien nos carreaux.

Bon, comme il y en a un qui ne s'est pas renvolé, je l'ai mis sous le robinet parce qu'il était tout estourbi. Il a bu et repris ses esprits. Sauf qu'il n'a pas voulu me quitter. J'ai essayé de le faire s'envoler, apparemment tout fonctionnait puisqu'il décollait, mais ce con faisait 2 mètres en l'air pi il retombait.

Du coup, je suis rentrée dans la maison pour le poser sur le bord d'un bougeoir où il s'est balancé une bonne partie de la matinée. Comme il ne voulait toujours pas me quitter, je l'ai pris sur mon épaule parce que j'avais à faire dans la maison et là encore il est resté un long moment. Finalement, en fin de matinée, il s'est envolé. Je l'ai rattrapé et mis dehors où il est reparti libre. Comme les enfants étaient à l'école, j'ai pris quelques photos du piou-piou pour leur montrer, en voici deux :

Imag0312 Imag0315