Ca y est, me revoilà avec ma table basse. Je n'avais pas disparu, mais mine de rien, la déco prend du temps et j'ai ramé pas mal de jours avant de me décider sur un papier, une couleur. Tout ça c'est complexe. En plus,  vu le travail que représente la réalisation d'un meuble en carton, j'aime autant vous dire qu'il vaut mieux ne pas se planter.

Je vais donc vous montrer où j'en suis. Elle n'est pas complètement terminée mais quand même, je tiens le bon bout. Disons que j'ai eu une TRES mauvaise surprise hier soir au moment de la vitrification du papier du plateau. Ca m'a contrariée une partie de la nuit et de la journée.

J'ai choisi un papier lokta de chez Lamali couleur fauve pour l'ensemble de la structure. Une fois vitrifié, les pigments ont réagi de façon bizarre. Effectivement, le papier s'est piqueté par endroit, formant des taches foncées, mais le résultat me plait vraiment beaucoup car ça donne un peut l'effet de la ronce de noyer ou encore de la loupe d'orme.

En revanche, et c'est là que ça se complique, j'ai choisi un papier imitation croco pour une partie du plateau, et là, il faut le dire, c'est.... la merde !

D'abord, j'ai ouvert des rectangles dans le papier pour faire comme un damier, mais trop contente d'arriver enfin en fin de chantier, j'y suis allée gaiement avec mon cutter, un peu comme une certaine B avec sa scie sauteuse, et j'ai coupé plus qu'il n'en fallait. Donc, au lieu d'avoir deux rectangles dans une feuille, j'en ai eu plus qu'un. Zen, je me suis dit que ce n'était pas grave, qu'on ne verrait pas le raccord.

Je suis alors passée à la partie collage. Comme ce p***** de papier est gauffré, j'ai insisté lourdement sur la colle à papier peint au niveau des bordures. Super, pas de problème, ça a bien tenu. J'ai laissé sécher mon plateau toute la journée. Je suis passée devant ma table 100 fois. 100 fois je me suis arrêtée pour l'admirer - je l'aime ma table - et puis hier soir, j'ai vitrifié le plateau. Et là, catastrophe : le vitrificateur a imbibé le papier partout, le fonçant fortement mais j'avais fait des tests avant et c'était le résultat que je recherchais, mais sur les bords, là où j'ai tartiné de colle, le vitrificateur n'a pas pénétré dans le papier. Je me retrouve donc avec un papier croco de 2 tons, et ça ne me va pas du tout.

Je suis donc dans la mouise. Et je n'ai pas d'autre solution que de retourner sur mon lieu de travail, dans mon propre rayon, acheter de nouvelles feuilles de croco - et je voulais pas y retourner à mon travail parce que je suis en vacances depuis samedi soir !

J'ai fait de nouveaux tests mais avec de la colle vinylique. Ca prend quasi immédiatement, mais là, même topo, faut pas que ça déborde sur le croco sinon le vitrificateur ne prend pas.

Menfin, c'est comme ça, je le saurai pour la prochaine fois. Je vous montre donc ma table dans l'état où je l'ai laissée. Reste aussi les tiroirs à faire en croco, mais là, j'ai aussi merdouillé dans mes coupes, il me faut donc attendre les nouvelles feuilles.

Imag0001 La voilàImag0002

Et maintenant voilà la tronche du plateau

Imag0005 Imag0006

Bouh ouh ouh, dire que je voulais que tout soit fini !

Allez, je retourne acheter du papier demain ou après-demain, vous aurez donc de mes nouvelles avant la fin de la semaine.

A plus tard.

signature1Véro